• Hier, a été dévoilé le nouveau clip signé Michael Jackson... bon on va dire : “signé la production derrière les posthumes Michael Jackson”, et cette fois-ci pour la chanson “A Place with no Name”. Qu’attendons-nous donc pour aller voir le clip, soyons courageux, allons-y !!!

    Le clip commence par quelques images d’une vallée désertique, de rochers où viennent se briser des vagues, dont les battements viennent rythmer les pas d’une danseuse en petite tenue, faut pas déconner non plus, apparemment seule dans la vallée. En alternance, on verra et ce dans tout le clip d’ailleurs, des images du Roi de la Pop, provenant soit de la session d’enrgistrement du clip In the Closet, soit du clip lui-même. Des images qui viendront chambouler les coeurs des admirateurs du King of Pop, dont le sourire exquis, récurrent dans cette nouvelle vidéo, en sera l’unique élément à garder. Tiens, revenons à la vidéo justement.
    Comme raconté dans les paroles, on voit là une longue autoroute dévalée par une Jeep… Et… euh… puis retour de la danseuse, euh… puis retour de la Jeep... dans le désert ?!!!  En fait, pour ceux qui n’ont pas vu ou compris le délire, le réalisateur a jugé bon de placer plusieurs petite scènes de moins d’une seconde, de manière successive. Ainsi, la production ne sera pas obligée de se vider les coffres pour faire une transition adéquate, un peu comme celle indiqué dans la chanson (voiture en panne, brouillard, etc…) et au contraire s’est fait la joie de montrer toutes les sensations que procure la conduite d’une Jeep, sur route ou sur sable, grâce à son moteur V6 3.6L, ses pneus Bridgestone 18 pouces avec système de surveillance de pression intégré, pour rouler partout et en toute sécurité. Démarquez-vous donc en vous procurant une Jeep Wrangler Altitude Edition 2014, qui prend le style, l’aventure vers de nouveaux sommets… Bon d’accord j’arrête. Revenons au clip.
    Après avoir rencontré la danseuse en petite tenue, j’adore ce nom, le conducteur de la Jeep, voiture qui rappelons-le procure style et aventure dans… TA GUEULE… D’accord, alors le conducteur de la voiture, protagoniste du clip, je parle bien sûr de la voiture, commence à “danser” avec elle, je ne parle pas de la voiture cette fois, plutôt de la danseuse. Et c’est comme ça durant tout le clip. Un couple qui se fait des câlins, des sessions du tournage de “In the Closet”, des images de la Jeep en action. Penchons nous d’ailleurs sur les faits et gestes du couple. La chanson à la base raconte l’histoire de MJ dont la voiture est tombée en panne se voit obligé de la quitter. Dans le brouillard se dessine une femme qui l’accompagne dans un lieu sans nom “A Place with no Name”, un monde où homme et nature vivent en harmonie, un monde dont les membres vivent dans l’extase et l'allégresse, un monde idéal. Je ne vais pas plus me pencher sur les paroles car celles-ci méritent leur propre article.  Ici dans le clip, l’essence même de la chanson laisse place un couple se connaissant à peine, mais se lançant déjà des regards séducteurs, voire coquins, lancé par ou pour une fille sexy en bikini, dont les belles formes filmées en gros plan devraient attirer un bon nombre de spectateurs masculins.
    Où sont toutes les valeurs d’harmonie avec la nature, de joie, de solidarité enseignées par les paroles de la chanson ? Elles ont toutes été brisées contre les rochers, par les vagues au tout début de la vidéo. Ou sinon elles ont été délaissées, oubliées à l’arrière de la Jeep Wrangler Altitude Edition 2014, dont le coffre immense fera de vos problèmes d’encombrement du passé.
    Avant de finir cet article, je tenais à souligner le choix de la musique qui m’a lui aussi dégoûté. “A Place With No Name” est sorti en deux version dans l’album Xscape. L’originale de Michael Jackson qui est juste sublime et est sans doute une des perles de l’album, et la remixée, inutile et peu intéressante, et qui est donc celle qu’on entend dans le clip. Pourquoi ce choix ? Après chacun ses goûts mais tout de même…. Le 13 août a donc été dévoilé ce clip, il n’a bizarrement pas été mis sur Youtube au moment ou j’écris l’article mais est seulement disponible en avant première sur le compte Twitter Michael Jackson. En avant première… Hum...  
    Je vous ai donc mis le tweet en question en attendant d'avoir une vidéo, avec un meilleur lecteur.
    MAJ: Le clip a été mis sur Youtube le soir même de la sortie de cet article, le lecteur Youtube est donc désormais intégré.


    Sources:
    Clip:https://twitter.com/michaeljackso..
    Jeep: http://www.jeep.com/en/limite...


    3 commentaires
  • Voilà plus d'un mois que le premier clip de Love never felt so Good fut publié sur la chaîne Youtube de Michael Jackson. La chanson figure dans la version Deluxe de l'album Xscape en trois versions, à savoir la version solo remasterisée, l'originale et le featuring avec Justin Timberlake. C'est cette dernière d'ailleurs qui avait fait office d'un clip où se mélangeaient scènes des vieux clips du King of Pop, dont se sont inspirés les danseurs du clip pour faire leur show et puis des séquences de chant et de danse du jeune JT. Un clip, ma foi, assez banal comme je l'avais précédemment déclaré, s'éloignant à grands pas du génie créatif de Michael en matière de vidéo. Certains me diront "Bon ce clip commence à dater un peu, on n'en avait déjà parlé à sa sortie, laisse tomber ce sujet" et je vous réponds que je suis absolument d'accord avec vous. Mais pourquoi donc je suis en train de remuer le couteau dans la plaie ? C'est parce que, avant hier, la prod nous pond un nouveau clip de "Love never felt so good", cette fois-ci pour la version solo.

    Alors, pour faire simple c'est exactement le même clip ! Fin.

    Bon d'accord, la seule différence est que toutes les séquences avec Justin Timberlake ont été remplacées par des images des clips et live du King of Pop, mais aussi quelques scènes avec les danseurs, scènes sans doute filmées à l'intention du premier clip puis retirées. 

    Pfffff... Voilà quoi... Déjà que le premier n'était pas fameux, alors pourquoi en faire un sosie ? 
    Encore une histoire de fric, il y en a jamais assez. Ce qui m'agace le plus c'est ce fait là, de prendre la communauté des fans de MJ pour des cons et vous m'excuserez du terme. Alors qu'en réalité, si la plupart d'entre nous écoute et réécoute des titres qui ont des années et des années sans jamais s'en lasser, c'est justement parce que les chansons commerciales actuelles ne nous intéressent pas, alors pourquoi continuer à vouloir nous vendre cela ? C'est vraiment dommage !
    Surtout qu'à la base cette chanson n'est vraiment pas si mal, bien au contraire elle inspire la joie de vivre, l'envie de danser. Néanmoins, le fait de la pressurer à ce point là l'exproprie de tout charme, faisant d'elle une mixture de sonorités inaudibles, une compilation d'images vues et revues dans un best-of quelconque posté sur Youtube. J’espérais que les choses allaient changer après l’énorme coup de gueule des fans à la sortie de Michael en 2010, mais même si Xscape s'annonçait de bonne qualité, on arrive encore à gâcher sa beauté en gribouillant deux clips commerciaux.


    9 commentaires
  • Ceci n'est pas vraiment un article, mais plutôt un commentaire sur son précurseur. Souvenez-vous, dans la première partie j'avais parlé du sosie, des différents points qui me dérangeait dans sa performance. Cependant, il faut dire que le fait que la danseur est un sosie n'était pas un point de consentement entre ceux qui ont regardé la vidéo. "Sosie ou vrai hologramme ?" était d'ailleurs le long débat qui continue même aujourd'hui à alimenter les discussions des différentes communautés de fans. Personnellement, comme tout fan de Michael Jackson d'ailleurs, j'ai essayé de reproduire ses pas les plus cultes, à force de s'exercer, se comparer aux autres imitateurs ou encore à MJ lui-même, on commence à classer certaines erreurs récurrentes chez plusieurs danseurs, qu'on cherche à éviter en vue de s'améliorer, et c'est ces mêmes erreurs que j'ai vu dans la performance de l’hologramme, des erreurs dans la gestuelle humaine et non celle d'un humanoïde numérique. C'est donc ce petit détail qui m'a laissé penser que notre hologramme n'était en fin de compte qu'un sosie, une intuition qui m'a été confirmée par la suite en lisant les nombreux autres articles similaires. Mais bon, plusieurs aussi ont été ceux qui n'ont vu que du synthétique ce qui engagea comme je l'ai cité avant un long débat au sein de la communauté des fans. Aujourd'hui néanmoins j'ai vu cette vidéo que j'ai voulu partager ici, avec laquelle j'ai vu mon point de vue finalement établi :

    Je crois qu'il n'y a rien à ajouter.


    8 commentaires
  • Bon cette fois-ci un tout petit article juste pour parler un peu de cette fameuse résurrection du King of Pop. Pour ceux qui ne savent pas trop de quoi je parle, il s'agit en fait de la performance d'un hologramme de Michael qui a interprété Slave to The Rhythm à l'occasion du Billboard Music Awards 2014. Si vous n'avez pas eu l'occasion de voir cela, en voici la vidéo :

    Les avis sur la vidéo ont divergé, les avis divergent tout le temps vous me direz.... je consens, néanmoins des commentaires lus de part et d'autre du débat m'ont singulièrement dérangé.
    Déjà, la chorégraphie en elle même est très réussie, les danseurs en harmonie rien à dire la dessus. Les décors étaient aussi fort sympathiques, rien à dire non plus. Ce qui m'a dérangé finalement c'est le pseudo Michael. Sa tenue était certes magnifique, mais bon l'habit ne fait pas le moine. Je m'attendais à une sorte de Michael dessiné, remodelé à partir d'anciennes vidéos, non pas à un sosie. Ce n'est pas celui-ci qui me dérange mais c'est l'image finale. Soyons d'accord, personne ne peut égaler le charisme du Roi de la Pop, le seul et l'unique, et on ne peut demander au sosie un pareil exploit, le problème n'est donc pas en son charisme donc pas de critique là-dessus. Il a n'empêche fait de petites erreurs qui m'ont un tout petit peu agacé. Je parle du Side slide du mauvais côté, le Moonwalk et le Circle Slide où,je trouve, il n'écartait pas assez les jambes. Au final rien de bien grave me diriez vous, le problème n'est donc toujours pas là. Le sosie en gros n'était pas si terrible que ça, mais ce que je n'ai pas apprécié et que je ne comprends d'ailleurs pas, c'est pourquoi avoir fait de cette prestation un hologramme et l'avoir présenté comme étant une résurrection de Michael. Ce sosie a du talent, il pouvait bien venir interpréter la chanson, on dira tout simplement que c'est un hommage. Je sais qu'au yeux de plusieurs j'aurai juste l'air de quelqu'un qui cherche la petite bête, qui cherche juste à critiquer alors qu'il devrait commencer par ses articles pourris mais bon, je préfère encore dire ce que je pense. En fin de compte, ça ne ressemble qu'à un extrait d'un niveau quelconque de Michael Jackson The Experience. Donc voilà, personnellement, j'aurais préféré voir la même chose mais sans hologramme, parce que là, il y en aura qui vont bien me comprendre, on le sent vraiment le coup du "Allez on va faire un hologramme pour ressusciter le célèbre Michael Jackson, ça va buzzer et on se remplira les poches". C'est irrespectueux, dégradant. La même performance, dans d'autres circonstances aurait eu plus forte reconnaissance. Toute médisance à son sujet, aurait laissé place à une belle réjouissance, si l'intendance qui en était chargée, était autre que l'argent, la finance.


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique